Navigation
/ / Federico Garcia Lorca, Il y a eu crime dans Grenade - Poèmes du Cante Jondo

Federico Garcia Lorca, Il y a eu crime dans Grenade - Poèmes du Cante Jondo

Federico Garcia Lorca, "Il y a eu crime dans Grenade - Poèmes du Cante Jondo"
Publisher: EPM | 2006 | ISBN: 2350340163 | French | MP3 320 Kbps | Lenght: 00:40:33 | 89.4 Mb
70 ans ont passé depuis ce matin du 19 août où le poète Federico Garcia Lorca fut emmené au ravin de Viznar pour y être assassiné. On a beaucoup épilogué sur cette fin tragique : vengeance de la Guardia Civile, raillée de nombreuses fois dans l'oeuvre du «Rossignol Andalou», jalousies homosexuelles, cabale politique… Pourtant ce poète qui se disait l'ami des pauvres et des opprimés n'avait pas d'opinion engagée à l'égal d'un Rafael Aberti ou d'un Miguel Hernandez. L'oeuvre de Federico Garcia Lorca n'a jamais connu de purgatoire : célèbre de son vivant, il n'a cessé de grandir.

Dans ce disque qui lui est consacré, on retrouvera des poèmes du fameux « Chant profond » Cante Jondo, qui reflètent son amour pour le gitanisme, ainsi que quelques chansons populaires qu'il a tant aimé jusqu'à les interpréter lui-même avec sa grâce qui lui était propre. Un disque plein d'amour pour celui qui demeure un des poètes les plus aimés du monde. Merci au guitariste flamenco Pedro Soler et au violoncelliste Gaspard Claus d'avoir su insuffler avec une telle grâce et un si bel enthousiasme l'âme du poète andalou et à Luis Rigou de s'être immergé avec tant de bonheur dand les chants populaires que Lorca a su si bien faire revivre. Eve Griliquez en 2006.

Le Cante Jondo, signifiant littéralement « chant profond » en espagnol andalou, est un type de chant flamenco, qui désigne les chants les plus anciens et les plus primitifs du répertoire flamenco. Les textes sont le plus souvent très dramatiques et l'interprétation très expressive. Il y a également différentes formes de chants dans le « Cante Flamenco» : Jondo, Intermedio et Chico. Le Cante Jondo est d'abord représenté par les chants les plus anciens de la famille des tonas, qui sont des chants non accompagnés d'instruments. Ce sont les romances, les martinetes, les carceleras. Ensuite les chants accompagnés par la guitare les soleás, les seguiriyas, les tientos, tous les chants libres de la famille du fandango, et dans une moindre mesure la solea por buleria, et certaines bulerias, lorsqu'elles sont interprétées de façon dramatique.

Le grand poète Federico García Lorca a consacré plusieurs poèmes à ce genre dans son oeuvre Poema del cante jondo « Poèmes du Cante Jondo », 1921.
|

Download from NitroFlare.com

Download from RockFile.eu

Federico Garcia Lorca, Il y a eu crime dans Grenade - Poèmes du Cante Jondo

Related books