Navigation
/ / Gaston Bachelard, Causeries, poésie et éléments

Gaston Bachelard, Causeries, poésie et éléments

Gaston Bachelard, "Causeries, poésie et éléments"
Publisher: INA/Radio France | 2000 | ISBN: 5822117198 | French | MP3 192 Kbps | Lenght: 02:10:00 | 169.4 Mb
Il faut écouter la voix chantante, à l'accent bourguignon, ronde et chaleureuse du maître Bachelard et se sentir à la fois auditeur, confident, lecteur, disciple, élève et pourquoi pas «dormeur éveillé». Entrer dans cette voix et ces causeries, se laisser entraîner dans une rêverie qui mêle poétiquement la sensation de la voix et l'éveil à une philosophie de la vie. S'arrêter, parfois, sur une phrase, ou la méditer, sans fin, ayant trouvé en soi le moyen de poursuivre ce chemin d'idées et d'images.

Gaston Bachelard a souvent enregistré des dialogues, des conversations, des causeries pour la radio. Il y voyait là le prolongement de ses idées sur l'enseignement et la culture : «une instruction qu'on reçoit sans la transmettre, forme des esprits sans dynamisme, sans autocritique». Gaston Bachelard croyait à l'égalité des hommes dans le savoir, que l'école continue tout au long de la vie ; il voyait dans la relation du maître et de l'élève, les conditions exemplaires de «l'exercice de la liberté et de la tolérance, du respect des autres et de soi-même, d'une recherche commune de la liberté». Et pour les générations d'aujourd'hui qui n'ont pas eu la chance d'assister à ses cours à la Sorbonne, l'enseignement radiophonique trouve pleinement sa vocation de transmission du savoir.

Ainsi, il nous est donné d'être quelques heures cet «ami lecteur», et de méditer seul, avec le Maître, par-delà le temps.Chacun éprouve alors pleinement cette part de poésie que Gaston Bachelard avait décelée au coeur de l'homme, grâce, peut-être, à l'indulgence, la simplicité et la générosité d'un être resté toute sa vie en marge de l'institution universitaire.
Gaston Bachelard , dans une lettre à Pierre-Jean Jouve, rappelait que toute son existence se plaçait sous le signe du «Tardif». Enfant des campagnes, «né dans un pays de ruisseaux et de rivières», modeste employé des Postes à vingt ans, il en a déjà trente-cinq quand il entame une carrière de professeur de sciences au collège de Bar-sur-Aube, trente-huit quand il obtient l'agrégation de philosophie, quarante-trois, son doctorat et cinquante-six, sa chaire à la Sorbonne.

Bachelard nous tient en éveil, attentif à rassembler en nous ce qui selon lui forme un être humain : la faculté d'imaginer et la faculté de penser. Souhaitons-nous au terme de cette écoute radiophonique «aux heures de grande solitude, quand la rêverie nous rend notre être total, d'être des dormeurs éveillés et des rêveurs lucides».
Blandine Masson,1994(livret de l'album).
|
part1.rar - 101.0 Mb

NitroFlare.com

part2.rar - 68.4 Mb

NitroFlare.com

Gaston Bachelard, Causeries, poésie et éléments

Related books

Comment s'aimer toujours

Jiddu Krishnamurt - 64 Livres